Je ne résiste pas à vous produire le long travail de conversion vidéo que j'ai pu faire ces derniers temps afin de vous présenter sans coupure les discours respectifs de M.Aubry et de Mr Socrates, respectivement 1ere secrétaire du PS français et premier ministre socialiste du Portugal, lors du conseil du PSE adoptant le "manifesto". La video démarre en espagnol, 30 secondes, puis Martine Aubry parle en français, et José Socrates en englais.

Notez bien que le plus important, dans tout ces discours, c'est la dernière minute par Mr Socrates, sur les 17 que comporte la vidéo. Toutefois, le joli lapsus de Martine Aubry dans la première minute de son discours est très savoureux... Elle cite une phrase qu'elle a entendue il y a peu, qui dit "le communisme est mort il y a 20 ans, le libéralisme il y a deux mois", et en parlant de la salle qui l'applaudit, et du PES qu'elle présente comme la seule force encore valable :-), elle manque clairement de les appeler "le social libéralisme" :-) J'adore. José Socrates conclut son intervention, applaudi par Martine Aubry, en expliquant "qu'il se réjouit que le PES demande au conseil européen de tout faire pour adopter le Traité de Lisbonne", dans un anglais que l'on peut comprendre aisément...

Vous remarquez l'ironie qui consiste à clamer que l'on milite pour "une autre Europe" et à conclure qu'il nous faut impérativement adopter le Traité de Lisbonne... Pour moi, cela passe les limites de l'imposture. Car vous pouvez promettre n'importe quoi qui soit de gauche, et notamment un interventionnisme exacerbé, un salaire minimum unique et plein d'autres choses que je suis prêt à soutenir, si vous cherchez à faire passer le traité de Lisbonne, et si vous trouvez que c'est compatible, nous avons un gros problème. Car avec le Traité de Lisbonne, fini l'harmonisation, fini les services publics (et je ne dis que cela). Pour tous ceux qui ont suivi la campagne contre le Traité Constitutionnel Européen en 2005, pas la peine de réviser... L'harmonisation est interdite, purement et simplement. La concurrence est une politique de l'Union Européenne, et la concurrence entre le privé et le public est destructeur pour ce dernier, car il conduit à une socialisation des services non rentables et une privatisation de ce qui "rapporte".

Bref, n'hésitez pas à visionner cette vidéo qui a été tournée par le Parti Socialiste Européen. L'extrait que je vous présente ici est tiré de leur site, que par honnêteté je vous mets en lien ici pour que vous puissiez tout voir si vous le souhaitez. Il est à noté que vous pourrez y trouver un discours de Zita Gourmaï dont parle Jean-Luc Melenchon dans son blog (ici). Vous saurez ainsi de qui il s'agit.